WHITE

Le syndrome de la page blanche

Quand l’inspiration vient à manquer et que les aiguilles de l’horloge se mettent à s’agiter. J’ai la sensation de me sentir enfermée entre quatre grands murs bancs en me demandant bien comment je vais faire pour combler ce vide. Vous comme moi allons sûrement commencer à faire des gribouillis et des ratures sans vraiment réaliser que nous sommes en train de combler tout ce vide, laissant apparaître une porte de sortie.   


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    LesMeufines (mercredi, 22 février 2017 14:15)

    Coucou :) J'aime beaucoup ta façon d'écrire c'est tres léger et frais, et moi qui suis blogueuse en lisant ton poème je ressens chacun de ses mots...

  • #2

    Aurore (samedi, 25 février 2017 10:34)

    J'adore ^^ Il me fait penser à un de mes poêmes (que je n'ai pas encore oublié lol ) La page blanche est une chose indissociable de l'écriture.

Near the lake

 

Je m'appelle Juliette, 22 ans et suis la rédactrice de ce blog. Je vous souhaite la bienvenue dans mon univers poétique et rempli de souvenirs de voyages.   En savoir plus ...


Comment me contacter ? 

Où suis-je ?  ✈️