I'M PRISONER

Brises moi mes liens...

Une prison, une porte scellée, une clé posée sur le sol. l'unique problème est que je suis retenue par des chaines. Plus j'avance et plus l'angoisse monte, les liens  se resserrent le long de mes poignets me ramenant vers le fond de ma cellule, vers une obscurité  prête à me dévorer.

 


Alors, quelle est votre interprétation ? 

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    elodie (lundi, 22 mai 2017 22:07)

    Je dirais si je me trompe pas.
    Que le manque de confiance t’empêche de vivre.
    Tu te sens emprisonné par ce manque de confiance.

  • #2

    Mam'termante (mercredi, 24 mai 2017 16:05)

    Je dirais que tu as peur, il faut briser ces chaînes et profité, ce lâcher, lâcher prise.
    Il ne faut pas laisser la peur t'envahir.
    Voila pour ma petite interprétation ;)

  • #3

    Lisa MENARD (jeudi, 25 mai 2017 23:22)

    Je pense aussi au manque de confiance, qui est bien trop souvent destructeur, malheureusement

  • #4

    Nadia (vendredi, 26 mai 2017 18:42)

    Les mots me font penser à une dépression ou à une mauvaise relation !

  • #5

    Yael (samedi, 27 mai 2017 15:18)

    J'ai une réaction d'écrivain plus que de lectrice : je ne vois pas le "je" comme "toi" mais comme l'évocation d'un personnage fictif - désolée si je me trompe et que mon commentaire est alors à côté de la plaque. Au niveau de la fiction, ça m'évoque ce qu'on appelle la "zone de confort" et ce qui fait que beaucoup ne la dépassent pas. La prison est le mental, dans bien des cas. Et j'y vois un dessin (en mots) de ces barreaux de notre mental.

  • #6

    Rose Capsule (samedi, 27 mai 2017 16:02)

    Je pense que tu parles de la confiance en soi (ou plutôt du manque de confiance) ou d'une peur voir une phobie de quelque chose qui grandit avec le temps et qui emprisonne mentalement la personne. J'ai pensé à l'agoraphobie, je ne sais pas pourquoi haha
    Merci pour ce très beau texte, c'est toujours un plaisir de te lire ! :)

  • #7

    Lily (samedi, 27 mai 2017 21:21)

    Cela m’évoque une situation dans laquelle on se sent emprisonné, et dont on n'arrives pas à se sortir.

  • #8

    aurore (dimanche, 28 mai 2017 19:28)

    Je rejoint nombre de commentaires pour parler de peur. ^^
    En tout cas, cette idée de chaînes et de cellule est très représentatif d'un état psychologique piégé dans des choix. J'aime beaucoup ^^

  • #9

    Lauriane Makeitnow.fr (dimanche, 28 mai 2017 22:26)

    Oh le manque d'estime de soi ... rien de pire pour te tirer vers le bas. j'aurais aimé trouver une interprétation plus positive mais là c’est compliqué ;)
    Sinon comme toujours j'adore ton écriture.

  • #10

    Christie (jeudi, 17 août 2017 13:51)

    Si tu as la clé mais des chaînes et que tu n'arrives pas à te libérer, c'est peut-être que tu as besoin de quelqu'un qui pourra t'aider.

Near the lake

 

Je m'appelle Juliette, 22 ans et suis la rédactrice de ce blog. Je vous souhaite la bienvenue dans mon univers poétique et rempli de souvenirs de voyages.   En savoir plus ...


Comment me contacter ? 

Où suis-je ?  ✈️