SUNSHINE

La cour du roi !

Chaque matin le roi se lève, son harem déjà présent attend son réveille. A chacun de ces gestes, les fidèles agissent. A chacun de ses mots, les fidèles rient. A chacun de ses pas, les fidèles suivent. Ce n'est qu'à la peine ombre, l'heure où le roi dort paisiblement, que les masques finissent par tomber. Les langues soyeuses se délient laissant place à des langues de vipères prêtent à jeter leur venin.


Alors, quelle est votre interprétation ? 

Écrire commentaire

Commentaires : 10
  • #1

    Yasmine (mardi, 15 août 2017 22:15)

    J'aime beaucoup le principe, et l'histoire. Avec ces quelques phrases tu m'as fait rentrer dans l'univers, j'attends la suite ☺️. Idée à mettre de côté

  • #2

    Samantine (mardi, 15 août 2017 22:40)

    Au vu du titre jaurais dit qu'il y a comme un parallèle avec le soleil qui se lève le quotidien des gens bien lisses et formatés par la bien pensante et puis les masques qui tombent sont les vertitables pensees de l'homme et de ses vices la nuit tombée, l'hypocrisie disparaît tout à tout comme si nous ne pouvions être nous même qu'une fois rentré le soir chez soi ....

  • #3

    Little-so' (mercredi, 16 août 2017 12:11)

    Oooh j'adore :D :D j'imagine bien la scène (toujours en images mdr) je suis d'accord avec ce que dit Sam, et ajouterais que quand le chat dort, les souris dansent ^^

  • #4

    The City and Beauty (kat) (mercredi, 16 août 2017 17:08)

    Hihi cela me rappelle des personnes :P

  • #5

    Christie (mercredi, 16 août 2017 23:34)

    sans même lire les commentaires, la première phrase qui m'est venue à l'esprit est "quand le chat n'est pas là, les souris dansent".
    Le roi est une autorité que tout le monde craint et personne "n'est lui-même" en sa présence en quelque sorte.
    Dès qu'il part, c'est la fête tout le monde est libéré. Et chacun n'attend que cela pour montrer sa vraie nature et sa méchanceté.

  • #6

    Laura (vendredi, 18 août 2017 12:01)

    J'adore l'idée. Une image, une histoire. Et laisser libre cours à son imagination.
    Alors en lisant ton texte j'ai envie de dire les souris dansent quand le chat n'est pas là. Mais avant tout quand je vois la photo, je vois surtout des murs remplis d'histoire à travers les siècles qui n'attendent que des visiteurs pour leurs raconter.
    Bisous
    Laura - http://junethirty.be

  • #7

    Louise (vendredi, 18 août 2017 22:42)

    C'est sympa de faire un petit texte à partir d'une photo (ou l'inverse ^^). Ces mots me font penser à tous ces hommes et femmes à la Cour qui jouaient avec les apparences et les faux semblants. Je pense notammeng aux Liaisons dangereuses de Laclos avec Mme Merteuil et le Comte Valmont (il me semble que c'est ça leurs noms).

  • #8

    L'atelier ML Déco (dimanche, 20 août 2017 13:19)

    Cette histoire est tellement devenue une réalité aujourd'hui.
    Beaucoup de personnes suivent un leader de peur de s'assumer eux même !
    Et dés qu'il n'est plus dans leur champ de vision, par jalousie, ils critiquent.
    Merci pour cette petite histoire :)

  • #9

    Autrement by alexia (dimanche, 20 août 2017 18:20)

    Très chouette concept que je découvres. J'aime beaucoup ce texte :)

  • #10

    Nadia (dimanche, 20 août 2017 21:02)

    Peine ombre, j'adore :)
    Pour une fois je lis tes mots comme une histoire, pas de métaphores, pas d'interprétation !

Near the lake

 

Je m'appelle Juliette, 22 ans et suis la rédactrice de ce blog. Je vous souhaite la bienvenue dans mon univers poétique et rempli de souvenirs de voyages.   En savoir plus ...


Comment me contacter ? 

Où suis-je ?  ✈️