DREAMCATCHER

Le Marchand de sable

Chaque soir tu es là près de moi. Chaque soir tu te faufiles dans ma chambre, tu te faufiles dans mes rêves. Ces derniers ne doivent-ils pas se réaliser ? Ne suis-je pas censée m'en souvenir à chacun de mes réveilsMarchand de sable ou voleur de rêve, que cherches-tu réellement en saupoudrant chaque soir ces petits grains d'or.

(Source : Pinterest, Auteur : Hippie by Viki)




Ce texte a été réalisé dans le cadre du défi d'écriture proposé par le Café des blogueuses. Je ne vous cache pas que le blog m'a beaucoup manquée durant mon absence. Parmi les thèmes présentés, celui de "la Rêverie" était celui qui me convenait le mieux

 

Je voulais également vous partager mes blogs coup de cœur du moment  : 

 

Notej'ai vraiment hâte de lire vos interprétations, je les partagerai ensuite sur la page facebook du blog Dimanche soir.  

11 commentaires

WHY I LEAVED ?

Quelque chose vient à manquer

Plusieurs portes se présentent devant moi: "Réalisme", "Idéalisme", "Rationnel" et "Irrationnel". J'aimerai me tourner vers l'idéalisme mais on me ramène sans cesse vers le réalisme. Une petite partie de mon être aimerait être irrationnel mais finit toujours par tendre vers le rationnel. Une chose vient à manquer ...

 

Mais quoi ? 


"Je vous explique la raison de ma si longue absence..."

Aujourd'hui je vous livre directement mon interprétation, je vous explique tout simplement les raisons de ma si longue absence. Lors de la création du blog, celui était un comme un journal à la fois de bord mais surtout de partage. Pendant plusieurs mois, j'ai reçu de merveilleuses interprétations et je ne vous en remercierai jamais assez pour tout ça. 

"Une pause plus que nécessaire"

Ici, il est question d'un manque de spontanéité de ma part. J'aimerai m'accorder un peu plus de liberté sur le blog, j'aimerai tout simplement m'accorder un peu plus de liberté à rêver et également proposer des choses nouvelles. Malheureusement une petite partie, tout au fond de moi, me ramène toujours à la réalité. Aujourd'hui, je pense être arrivée à un stade où je me remets en question par rapport à mes textes, par rapport aux thématiques et la tournure employée pour les exprimer. Je demande régulièrement si ma plume ne s'est pas envolée et si ce que je produis correspond vraiment à ce que je suis. 

"remise en question..."

J'ai conscience que le style des textes a  évolué depuis les débuts du blog mais ne serais-je pas arrivée à un point de saturation ? Comme je vous expliquais dans un précédent article (LIGHTHOUSE),  je disais que l'inspiration et les idées étaient toujours présentes. Cependant je manque aussi cruellement de temps pour mettre mes idées sur le papier. Cette année les cours prennent une place très importante dans ma tête et j'ai l'impression qui est maintenant difficile de proposer des textes de qualités..


(Photos déjà vues sur le blog)

"Je pars pour un meilleur retour"

Qu'en est-il maintenant ? 

 

Concernant les poèmes, il y aura toujours des publications mais si celles-ci seront dorénavant beaucoup moins régulières. Je tâcherai toute fois de rester active sur les réseaux, notamment sur InstagramNéanmoins, la rubrique TRAVELLING reste toujours active et une nouvelle série d'article est également en train de se mettre en place. Cela permettra sûrement d'avoir normalement une publication par semaine (sauf si je suis restée à la maison le week-end) dans la rubrique SOMEWHERE IN PROVENCE.

Notes : J'espère que le poème proposé aujourd'hui vous aura plu. 

 

Je ne vous remercierai jamais assez pour votre soutien depuis la création du blog, pour vos commentaires, vos interprétations et votre participation. J'espère que cela ne s'arrêtera de si tôt.

Besos

1 commentaires

LIGHTHOUSE

Lumière de nos pensées

L'inspiration est un phare qui illumine les idées pour que celles-ci viennent jusqu'à nous. Il arrive parfois que la lumière ne soit pas suffisamment puissante pour aiguiller les bateaux vers la bonne direction. Les bateaux font naufrage, s'échouent ou bien coulent. Cependant il ne cessera jamais d'y avoir des bateaux tant que le gardien maintiendra le phare en lumière


Alors, quelle est votre interprétation ? 

9 commentaires

VANITY

Garder les pieds sur terre

Depuis longtemps les Hommes ont prétendu : être, être capable de... et faire. Tels des enfants d'Icare, ils ont longtemps pensé qu'ils avaient la prétention de ... Hélas, En tentant  de se rapprocher trop près du soleil, ils se brûlèrent les ailes

 


Qu'auriez vous fait si vous aviez reçu des ailes ? 

6 commentaires

SUNSHINE

La cour du roi !

Chaque matin le roi se lève, son harem déjà présent attend son réveille. A chacun de ces gestes, les fidèles agissent. A chacun de ses mots, les fidèles rient. A chacun de ses pas, les fidèles suivent. Ce n'est qu'à la peine ombre, l'heure où le roi dort paisiblement, que les masques finissent par tomber. Les langues soyeuses se délient laissant place à des langues de vipères prêtent à jeter leur venin.


Alors, quelle est votre interprétation ? 

10 commentaires

SAD CANDLE

Sur le point de s'éteindre

Ces derniers temps, je me sens comme une bougie. Ma flamme oscille dans tous les sens sans pour autant s’éteindre. Mon propriétaire ne veut pas que m’éteigne, je crois ? Je le vois si prévenant et attentionné, il essaye de me maintenir, mais ce qu’il ne comprend pas c’est que je ne suis pas une bougie infinie et qu’un jour je vais  finir par m’éteindre. Un jour mon âme, ma flamme ne sera plus en mesure de se rallumer.

 


Alors, quelle est votre interprétation ? 

14 commentaires

ISLAND

Carte au trésor

On m'a donné une très vieille carte, une carte qui me semble cryptée. J'ai tenté de décoder une à une les énigmes me conduisant à l'étape suivante. Après de longue recherche, j'ai fini par trouver un coffre, un coffre vide ?

 

Vide ? 


Alors, quelle est votre interprétation ? 

5 commentaires

IDENTITY

Penser sans être

Pour savoir qui on est réellement on nous a demandé  d'avancer vers un miroir et de regarder à l'intérieur. J'avance vers un miroir qui m'interpelle, prends une grande inspiration et ouvre les yeux.

Rien ! 

Rien n'apparaît et le miroir se brise en mille éclats. Je pensais être, mais je ne suis finalement pas. Descartes ce serait-il trompé ? 


Alors, quelle est votre interprétation ? 

8 commentaires

I'M PRISONER

Brises moi mes liens...

Une prison, une porte scellée, une clé posée sur le sol. l'unique problème est que je suis retenue par des chaines. Plus j'avance et plus l'angoisse monte, les liens  se resserrent le long de mes poignets me ramenant vers le fond de ma cellule, vers une obscurité  prête à me dévorer.

 


Alors, quelle est votre interprétation ? 

10 commentaires

AUSTRIAN WALTZ

Danse macabre

Hier soir, j'ai eu la chance d'assisté à mon tout premier bal. J'y ai rencontré la Mort. Elle s'est approchée de moi et m'a proposé de venir la rejoindre. Nous commençâmes à valser, nos mains ne faisait que se frôler. Elle tenta de me saisir la main mais dans un  moment d'inadvertance, j'ai trébuché. Ceci me permit de revenir d'entre les morts.


Alors, quelle est votre interprétation ? 

8 commentaires

ALONE

Les masques tombent

J’avance sur un ponton qui me semble sans fin. Pas à pas je distingue des masques flottant tout autour de moi, je vois qu’ils essayent de rentrer en contact avec moi sans pour autant y parvenir. J’accélère le pas pour ne pas qu’ils s’ en aillent. Au moment où je suis sur le point d'en toucher un du bout des doigts, le masque s’efface ainsi que le ponton me laissant tomber dans  un puit sans fin.


9 commentaires

AUTOMATON

Ma musique est muse !

J'entends, j'entends un son. Mes pupilles se dilatent me faisant entrer en transe. La musique me contrôle, m'ordonne d'écrire. A  chaque battement des mots apparaissent peu à peu sur ma feuille jusqu'à ce qu'un texte se dévoile devant mes yeux. Ce n'est que lorsque la musique s'arrête que je sors de cette hypnose perdant ainsi ma capacité à écrire.


Ce texte participe au défi d'écriture proposé par : le café des blogueuses - la thématique que j'ai choisi cette semaine est "la musique" . Trêve de bavardages, je vais maintenant partager avec vous 3 blogs que j'affectionne :

Little So

La petite vie d'Elou 

Le journal de l'Aurore

11 commentaires

Near the lake

 

Je m'appelle Juliette, 22 ans et suis la rédactrice de ce blog. Je vous souhaite la bienvenue dans mon univers poétique et rempli de souvenirs de voyages.   En savoir plus ...


Comment me contacter ? 

Où suis-je ?  ✈️